Apprentissage virtuel 2020

Apprentissage virtuel 2020

BIENVENUE : JOIGNEZ-VOUS À NOUS POUR DÉFENDRE VOS DROITS !

Bienvenue sur le campus (virtuel) !

Nous sommes votre syndicat étudiant. Nous sommes une équipe énergique, jeune et enthousiaste de 5 membres exécutifs, 13 services et plus de 50 employés. Notre travail consiste à nous battre pour vous, à défendre vos droits auprès de l'Université d'Ottawa et des différents paliers de gouvernement, à fournir des services et à organiser des événements pour améliorer la vie sur le campus.

Cet automne, en raison de l'apprentissage en ligne, les étudiant(e)s sont confronté(e)s à des défis que nous n'avons jamais rencontrés auparavant. Nous devons nous assurer que l'Université est tenue responsable et respecte les droits et les priorités des étudiant(e)s.

VÉRIFIEZ VOTRE PLAN DE COURS - ÊTES-VOUS DANS UN COURS AVEC RESPONDUS ?

Cet été, sans consulter les étudiant(e)s, l'Université d'Ottawa a décidé de mettre en place le logiciel Respondus Monitor et Lockdown Proctoring. Comme l'a rapporté la CBC, Respondus utilise l'intelligence artificielle pour détecter les fraudes académiques potentielles. Il peut examiner l'historique de votre navigateur, suivre les mouvements de vos yeux, vous obliger à avoir votre webcam en marche et même sauvegarder les enregistrements de votre examen pendant plus d'un an.

Le SÉUO a soulevé de sérieuses préoccupations à deux reprises, notamment dans une déclaration le 2 juillet et une lettre ouverte le 15 juilletLes facultés de génie, de droit civil et de common law ont toutes interdit ou découragé l'utilisation de Respondus dans leurs cours, mais d'autres facultés n'ont pas suivi le mouvement. 

Les étudiant(e)s ont le droit de ne pas consentir à l'utilisation de ce logiciel inutile et flagrant dans leurs cours. Cependant, tout au long de l'été, de nombreux(se) professeur(e)s n'ont pas respecté ce droit.

Aidez-nous à lutter pour vos droits en suivant les étapes suivantes :

Écrivez un courriel à votre professeur(e) pour l'informer officiellement que vous ne consentez pas à l'utilisation de Respondus. Cliquez ici pour un courriel pré-écrit que vous pouvez leur envoyer, ou copiez et collez le texte en italique ci-dessous.

Cher(e) professeur(e) (nom de famille),

Je m'appelle (nom de l'étudiant.e) et je vous écris à propos de l'utilisation prévue du logiciel de surveillance Respondus dans votre cours.

Compte tenu des nombreuses préoccupations en matière de vie privée, d'équité et d'accessibilité soulevées par le corps étudiant en ce qui concerne ce logiciel, et suite à la communication du Provost du 13 août dernier qui indiquait que "Les membres du corps professoral qui auront choisi d'utiliser Respondus dans leurs cours devront en aviser les étudiant(e)s de ce choix en début de trimestre, en veillant à leur proposer une autre forme d'évaluation tout aussi valable", je tiens à vous informer officiellement que je ne consens pas à l'utilisation du logiciel de surveillance Respondus pour les évaluations et examens de ce cours. J'aimerais plutôt passer l'évaluation alternative.

Je vous remercie de votre compréhension.

Cordialement,

(nom de l’étudiant(e))

Si vous êtes dans une classe où Respondus est utilisé, veuillez nous le faire savoir en remplissant ce formulaire anonyme. Le cas échéant, nous ferons un suivi avec vous et votre professeur pour nous assurer que les professeurs respectent vos droits académiques et légaux !

VOUS AVEZ UNE PLAINTE À FORMULER CONCERNANT L'APPRENTISSAGE EN LIGNE ?

La transition vers l'apprentissage en ligne n'a pas été facile. L'université a refusé de baisser les frais de scolarité, certains professeurs ne s'accommodent pas de votre situation personnelle, tout cela en plus du sentiment d'isolement que procure l'apprentissage à distance. Sans aucun doute, les étudiant(e)s sont les plus touché(e)s par ces décisions et nous allons nous battre pour vous.

L'Université d'Ottawa dit qu'elle a donné aux professeurs tout ce dont ils/elles ont besoin pour réussir, mais les syndicats de professeurs nous ont dit tout l'été que ce n'est pas le cas. L'Université a refusé de baisser les frais de scolarité, prétendant que l'apprentissage en ligne sera tout aussi fluide que les cours en personne. Faisons en sorte qu'ils tiennent leur parole !

Si vous avez une plainte à formuler concernant votre expérience d'apprentissage virtuel, faites-le nous savoir en nous envoyant ce formulaire. Nous utiliserons les différents outils à notre disposition pour faire pression en votre faveur.