Enquête par une tierce partie neutre de l’Honourable Giovanna Toscano Roccamo

UOSU-FeaturedImage
UOSU-Header

Enquête par une tierce partie neutre de l’Honourable Giovanna Toscano Roccamo

Ancienne Juge de la Cour supérieure de justice, Giovanna Toscano Roccamo de Capital ADR Experts (CADRE) a été retenue au nom du Conseil d’administration du Syndicat Étudiant de l’Université d’Ottawa (SÉUO). Son Honneur a été retenue afin de mener une enquête par une tierce partie neutre concernant les circonstances alléguées qui a mené à la démission du Commissaire aux opérations, Nour El Huda, du Comité exécutif du SÉUO le 23 novembre 2020.

Dans le cadre de son mandat, l’Honourable Giovanna Toscano Roccamo avait l’autorisation de formuler des conclusions de faits, basés sur la preuve orale et documentaire, sur la balance des probabilités et conformément aux lois, et de soumettre un rapport écrit à l’issue de l’enquête. À la suite d'une enquête approfondie, l'Honorable Giovanna Roccamo a produit un rapport d'enquête exhaustif (« Rapport »).

Le Sommaire Exécutif du Rapport est publié en format bilingue sur le site du SÉUO.

L’enquête a conclu que les membres du comité exécutif du SÉUO n’ont pas commis d’actes répréhensibles. Tout en promouvant l’engagement du SÉUO envers les principes de transparence et de responsabilité, son Honneur a formulé des recommandations basées sur les récits des expériences alléguées par Nour El Huda et à ceux de ses collègues du Comité exécutif (« Recommandations »).

Le SÉUO remercie l'Honorable Giovanna Roccamo pour ses conclusions et recommandations. Le SÉUO agira immédiatement pour mettre en place les Recommandations formulées par l’Honorable Giovanna Roccamo. Ces actions doivent soutenir l’engagement du SÉUO de veiller à ce que chacun ait le droit de travailler dans un milieu de travail respectueux. Le SÉUO doit défendre les droits de l'homme, l'égalité et l'inclusion tant dans la manière dont les étudiants sont traités que dans la manière dont nous nous traitons les uns les autres au sein du gouvernement étudiant.

L'orientation stratégique du SÉUO est de défendre la justice, l'égalité, la diversité et l'inclusion. Les préjugés et le racisme systémique font partie d’une réalité vécue quotidiennement par un grand nombre de personnes de la communauté de l'Université d'Ottawa. Le SÉUO rejette toutes formes de racisme et de discrimination. Le SÉUO s'est également donné pour objectif d’être une organisation transparente et éthique afin de refléter la diversité de la communauté de l'Université d'Ottawa.